Thomas Liorac ou « l’amour du travail bien fait »

Aujourd’hui, je te retrouve pour te faire une petite revue à propos de l’atelier Thomas Liorac, une entreprise artisanale Française.

 

Un petit point sur le service

Tout d’abord, pour connaître un peu plus Marguerite et Grégoire, je t’invite à consulter cette page pour prendre connaissances notamment de leurs valeurs commerciales, de produits et de service.

L’envoi est très rapide, soigné et l’équipe se tient vraiment à disposition pour répondre aux questions par mail dans des rapports toujours très cordiaux. J’aime beaucoup.

peigne en corne

 Tu peux trouver plus d’informations ici.

 

Les poils des brosses

J’ai échangé pendant quelque temps avec la marque afin de connaître la provenance des poils et de m’assurer qu’aucun animal n’avait été tué pour fabriquer cette brosse. L’équipe, serviable et aimable, m’a répondu que les poils ne provenaient pas d’animaux tués dans le but de faire les brosses et c’est la même chose pour les cornes.

 

L’entretien

psychevibes cheveux

C’est vraiment très simple. En ce qui concerne le peigne, il suffit de le dépoussiérer après le brossage et de masser la corne de temps en temps avec une goutte d’huile végétale.

Pour la brosse, un lavage des poils à l’eau fraîche suffit pour ma part !

 

Le petit bilan

J’utilise le peigne « démêloir » sur cheveux secs afin de ne pas les casser. Cela fait à présent trois ans que je l’ai et il n’a pas encore faibli, et pourtant, je l’emporte partout! Il porte bien son nom car très agréable pour démêler les cheveux et ne laisse aucun nœuds après son passage ! Ce peigne ne casse pas la fibre capillaire et a même plutôt tendance à l’adoucir.

La brosse quant à elle, se tient très bien en main et offre un massage du cuir chevelu d’exception tout en lustrant la fibre capillaire. Elle donne également beaucoup de volume et apporte douceur et brillance à mes cheveux. Je ne l’utilise pas pour démêler ma tignasse parce que l’usage d’une brosse en poils de sanglier n’est pas fait pour démêler mais bien lustrer et gainer les cheveux. C’est une très jolie brosse en bois d’olivier solide, que j’emporte presque partout également. En la recevant, j’ai désiré faire le test du lavage pour voir si elle perdrait ses poils sous l’eau et les frottements du lavage. Verdict : la première fois, elle a perdu un ou deux poils et plus rien depuis. A noter que je possède cette brosse depuis plusieurs mois et que je la lave tous les deux jours, voire tous les jours. Elle ne perd donc pas ses poils et est toujours aussi efficace.

 

thomas liorac

Le petit plus : Si vous faites une cure de sébum et / ou des water only, cette brosse s’avère très utile lorsqu’il s’agit d’étaler le sébum sur tout le cheveux. Si vous faites, comme moi, des water only, c’est une brosse qui nettoie très bien le cuir chevelu à raison de deux brossages par jour ! ♥

Je suis ravie d’avoir ces deux outils avec moi. Ils sont durables, français, participent à faire travailler l’entreprise Thomas Liorac, qui assure vraiment des produits d’une très grande qualité. De plus, l’entreprise est labellisée entreprise du patrimoine vivant.  » Ce label est une marque de reconnaissance de l’Etat français pour distinguer des entreprises françaises aux savoir-faire artisanaux et industriels d’excellence. »

Les brosses et les peignes sont vraiment de très beaux objets, solides et résistants ce qui les rend économiques et durables. Je suis certaine que je pourrais même en faire cadeau à mes petits enfants un jour ! haha!

Tu peux les retrouver ici !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s